Sinus He - La mer et les hommes

Pourquoi le nom étrange de Sinus He ?

D'après la légende, dans les stages embarqués de navigation astronomique notre "capitaine médiateur en culture maritime "(seul à revendiquer ce titre à notre connaissance), ne cessait de répéter afin que les stagiaires mémorisent bien : "Sin He = Sin D • Sin Le  +  Cos D • Cos Le • Cos Pe". Cette fameuse formule qui nous permet de trouver notre "lieu de position" : mais où sommes-nous donc ? Par taquinerie, Sinus  He devint rapidement un sobriquet. Un sobriquet adopté illico car symbolisant à l'extrême les mutations techniques dans les arts de la navigation. En effet, depuis l'apparition du GPS et de la navigation assistée par ordinateur, quels sont les officiers de marine qui utilisent concrètement cette formule mathématique qu'ils apprennent pourtant encore à "l'hydro" ? Et que dire des célèbres tables de logarithmes de Friocourt, destinées entre autre à résoudre l'équation SINUS HE, qui ont assommées, parfois au sens propre du terme d'ailleurs, des générations de zefs et de midships ?

 

En l'occurrence, la navigation de plaisance pourrait jouer là un rôle de conservatoire comme elle l'a fait dans le domaine de la voile. C'est même une des fonctions qu'on pourrait assigner à la plaisance : être le dernier sanctuaire des techniques et pratiques maritimes apparemment tombées en désuétude, un sillage sur l'océan du temps entre hier et demain.

Saint-Kilda
Saint-Kilda

Créée en 2011 dans les Côtes d’Armor, l'association SINUS HE, la mer et les hommes a pour but de :

  • Favoriser l'accès à la culture maritime, fluviale, scientifique et technique,
  • Transmettre cette culture à la fois locale et universelle afin de permettre à chacun de s'orienter dans "la planète mer" de demain en citoyen averti,
  • Proposer un lieu d'apprentissage de la mer, de son histoire et des hommes qui l'habitent.